Sommaire

Se débarrasser des taches pigmentaires, dire adieu à des lentigos sur le dos des mains ou à un masque de grossesse sur les joues et le front, ou encore avoir une peau plus claire, voici le rêve de bien des personnes qui sont parfois prêtes à tout pour modifier l'apparence de leur peau ! Mais les crèmes éclaircissantes vendues dans le commerce ne sont pas toujours inoffensives, certaines pouvant même s’avérer très dangereuses pour la santé. Que contiennent-elles et comment les employer ? On vous dit tout dans cet article.

Crèmes éclaircissantes : la pigmentation de la peau

Les crèmes éclaircissantes ont pour objet de rendre la peau plus claire, soit localement sur de petites zones, soit dans son ensemble. Elles agissent sur la mélanine, le pigment de la peau, par différents modes d’action.

Pourtant, le rôle de ce précieux pigment est essentiel. Tout le monde le sait, lors de l’exposition solaire, la peau brunit : quand elle est exposée aux rayons UV, un mécanisme se déclenche pour activer la production de mélanine, qui migre alors vers les couches supérieures de l’épiderme. La mélanine agit ainsi comme un photoprotecteur naturel.

Dangers des crèmes éclaircissantes

Les crèmes éclaircissantes ne sont pas toutes anodines. Certains actifs sont même dangereux pour la santé, c'est le cas des corticoïdes et de l’hydroquinone.

Les corticoïdes

Certaines crèmes  à base de cortisone sont détournées de leurs indications thérapeutiques premières et employées pour leur action blanchissante sur la peau.  

Dans leur prescription, ces produits ne doivent être appliqués que quelques jours. Pourtant, les personnes désireuses d’éclaircir leur peau les utilisent pendant des mois, voire des années : à long terme, la peau s’affine, perd de son tonus, devient flasque et couperosée, et son immunité devient déficiente.

En outre, le produit pénètre dans le sang et développe des maladies comme le diabète et l’hypertension, de la même façon que chez les personnes traitées à la cortisone par voie buccale ou intraveineuse.  

L’hydroquinone

L’hydroquinone est un produit qui dépigmente la peau en inhibant la tyrosinase, l’enzyme responsable de la synthèse de la mélanine.

Depuis les années 2000, l’hydroquinone est reconnu comme cancérigène, et nuisible tant pour la santé humaine que pour l’environnement. Il a donc été supprimé des préparations cosmétiques courantes.

Principes d'action des crèmes éclaircissantes

Les actifs que l’on trouve dans les crèmes éclaircissantes autorisées sont de trois types :

  • des actifs inhibiteurs naturels de la tyrosinase, l’enzyme responsable de la synthèse de la mélanine ;
  • une action de peeling doux qui élimine de façon progressive les couches superficielles de la peau touchées par la pigmentation ;
  • des actifs qui ont sur la peau une action éclaircissante.
Lire l'article Ooreka

Ingrédients sans danger des crèmes éclaircissantes

Il existe bien sûr des ingrédients sans danger qui permettent d’éclaircir la peau. Ce sont des dépigmentants légers, à base d’acides de fruits ou de vitamines.  

Les inhibiteurs naturels de tyrosinase

L’arbutine est issu des feuilles de bruyère ou de myrtille. C’est un dérivé  de l’hydroquinone, mais il est mieux toléré et moins nocif pour la peau.

Le resvératrol, issu du mûrier blanc et du raisin, est également un inhibiteur de la production de mélanine. Il possède en outre de très bonnes propriétés anti-radicalaires.

Les exfoliants

L’acide glycolique est issu de la canne à sucre, du raisin et de la betterave.

L’acide kojique provient de certains champignons.

Les agents éclaircissants

La glabridine, extraite des racines de réglisse, l’acide phytique, extrait du blé, de l’avoine ou de l’orge, et la vitamine C, ont des propriétés aussi bien éclaircissantes  qu’anti-inflammatoires.

Lire l'article Ooreka

Utilisation des crèmes éclaircissantes

Les crèmes éclaircissantes s’appliquent le matin et le soir sur la zone à éclaircir. Il faut plusieurs semaines consécutives de traitement pour voir apparaître les premiers résultats.

L’emploi d’une protection UV d’indice 20 au minimum est indispensable, même en hiver. 

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Soins de la peau

Sommaire

Professionnels des soins du visage

Soin du visage en institut

Ces pros peuvent vous aider