Sommaire

Dans notre société, la pollution est présente dans l’ensemble de notre environnement. Elle cause la perturbation, et même la dégradation de l’environnement, mais a aussi des effets perturbateurs sur notre organisme. De tous les organes, c’est notre peau qui est la plus exposée, et donc la plus agressée. Les particules secrétées par les pots d’échappement, les fumées industrielles, et aussi les fumées de cigarettes agressent la peau quasiment en permanence. Et cette agression n’est pas sans influence sur son métabolisme.

Alors, quel soin peut aider à protéger la peau contre ces agressions ? Existe-t-il des soins anti-pollution ? Réponses dans notre article.

Pollution : quels effets sur notre peau ?

La pollution peut venir de l’extérieur, comme les fumées et les vapeurs, mais aussi de l’intérieur de l’organisme, comme la nicotine et les goudrons absorbés, que l’on soit fumeur passif, ou fumeur actif.

La pollution possède sur notre peau une action perturbatrice. Elle génère des molécules très instables, les radicaux libres, résultant d’un processus oxydatif. Ces molécules sont responsables du développement de nombreuses maladies. Au niveau de la peau, elles accélèrent le processus de vieillissement cutané.

Pollution environnementale

Lorsque la pollution est extérieure, des débris polluants se déposent à la surface de l’épiderme :

  • Ils obstruent les pores, ce qui freine la régénération de l’épiderme.
  • La couche cornée s’épaissit, il y a une accumulation de points noirs.
  • Ce phénomène peut donner lieu à de la séborrhée, qui est une maladie de peau due à une mauvaise élimination des cellules mortes de l’épiderme, et une accumulation de sébum sur certaines zones du visage et du cuir chevelu.
  • La pollution perturbe aussi le film hydrolipidique, formé de sécrétions de la peau, et au pH légèrement acide. Une diminution de son niveau d’acidité rend la peau plus grasse, ce qui réduit sa capacité de défense contre les bactéries.

À l’intérieur de l’organisme

La fumée de cigarette contient essentiellement de la nicotine et des goudrons :

  • Les goudrons passent dans le système sanguin, et altèrent l’oxygénation du derme et de l’épiderme.
  • La peau devient plus terne, plus atone. Sa couleur change aussi, et tire sur le gris-brun.
  • Des taches pigmentaires apparaissent, le processus de vieillissement s’accélère, les points noirs se multiplient.

Soin anti-pollution : comment freiner l’effet de la pollution sur notre peau ?

Pour limiter les dégâts, il faut avant tout avoir une bonne hygiène cutanée. Nettoyez votre visage matin et soir, le matin avec un gel nettoyant, le soir avec un lait démaquillant, dont vous éliminerez les résidus à l’eau, ou une eau micellaire.

Pensez aussi à l’hydratation : une peau bien hydratée fonctionne mieux. Elle est à même d’utiliser davantage son système de défense.

Soins anti-pollution : quels produits ?

Les marques de cosmétiques développent de plus en plus de produits anti-pollution :

  • Tout comme les produits anti-aging, ils contiennent de nombreux actifs antioxydants, qui captent les radicaux libres et neutralisent leur action.
  • Ces actifs sont essentiellement des vitamines, comme la vitamine E, ou la vitamine C, mais aussi des flavonoïdes, ces substances végétales responsables de la couleur des fleurs et très riches en antioxydants.

Différence entre un soin anti-pollution et un produit anti-aging

Les deux types de produits contiennent des antioxydants. Mais les cosmétiques anti-pollution ne sont pas forcément nourrissants.

Il existe des gammes de produits spécial peaux grasses, qui vont avoir un effet desséchant et désinfectant sur l’épiderme, et qui en plus, vont combattre les méfaits du stress oxydatif sur la peau. Il existe également des produits hydratants, enrichis en vitamine.

Le choix est vaste. Certaines marques de maquillage ont aussi leurs produits antioxydants.

Aussi dans la rubrique :

Soins de la peau

Sommaire

Professionnels des soins du visage

Soin du visage en institut